LIÈGE PROJETÉ

Philippe Poupon et son bateau Fleur Australe


Mon bateau "Fleur Australe", plan Joubert de 20 mètres, destiné à des expéditions polaires, a été construit au chantier Méta. A la réception de la coque brut d’alu, nous avons projeté sur toute la surface intérieure le produit Liège SuberMarine. L’application est assez facile avec un pistolet à air. Nous avons ensuite collé une isolation polyuréthane ou néoprène suivant les endroits. Le gros avantage de ce produit, est d’isoler toutes les surfaces d’aluminium car dans un bateau il y a plein d’endroits que difficiles à isoler.
Il y a beaucoup d’endroits, des coffres, le local technique des pilotes, le puit à chaine, qui ne sont recouvert que de ce produit SuberMarine et il n’y a pas de condensation, pas de pont thermique, pas cet effet de froid.
C’est une réussite totale, un grand progrès dans l’isolation de bateaux aluminium ou acier.
Mon bateau "Fleur Australe", plan Joubert de 20 mètres, destiné à des expéditions polaires, a été construit au chantier Méta. A la réception de la coque brut d'alu, nous avons projeté sur toute la surface intérieure le produit Liège SuberMarine. L'application est assez facile avec un pistolet à air. Nous avons ensuite collé une isolation polyuréthane ou néoprène suivant les endroits. Le gros avantage de ce produit, est d'isoler toutes les surfaces d'aluminium car dans un bateau il y a plein d'endroits que difficiles à isoler. Il y a beaucoup d'endroits, des coffres, le local technique des pilotes, le puit à chaine, qui ne sont recouvert que de ce produit SuberMarine et il n'y a pas de condensation, pas de pont thermique, pas cet effet de froid. C'est une réussite totale, un grand progrès dans l'isolation de bateaux aluminium ou acier.